Pourquoi votre chat se gratte jusqu’à se blesser?

Chat qui se gratte

Votre chat se gratte ou se lèche de façon excessive. Ce grattage, léchage ou mordillement excessif conduit votre chat à se blesser!

Cet article vous aidera à identifier le(s) facteur(s) à l’origine de ce grattage et vous apportera des solutions pour y remédier.

4 grands facteurs peuvent être à l’origine de ce grattage excessif:

  • Allergies alimentaires
  • Parasites cutanés
  • La gale d’oreilles
  • Stress

1er facteur : Allergies alimentaires

Un grattage excessif pouvant conduire votre chat à des automutilations peut provenir d’une allergie alimentaire. Cette allergie se manifeste souvent soudainement chez votre chat suite à une modification de son régime alimentaire.

Posez-vous les questions suivantes ?

  • Est-ce que ce grattage excessif est soudain ?
  • Est-il associé à un changement de son régime alimentaire ? (exemple : changement de marque de croquettes, …) ?
  • Est-ce que si vous revenez à son ancien régime alimentaire, son grattage excessif stoppe immédiatement ?

Si vous répondez positivement à deux questions sur trois, j’ai bien peur que votre chat fasse une allergie alimentaire.

Pas de panique! il y a des solutions. Je peux témoigner car mon chat Guinness est sujet aux allergies alimentaires. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien où je vous donne des conseils sur les régimes alimentaires pour les chats sensibles.

2ème facteur: Parasites cutanés

Les puces sont le parasite qui affecte le plus souvent les chats. Que votre chat sorte ou non, vous n’êtes pas à l’abri des puces. Ces minuscules créatures peuvent causer de graves ennuis.

Qu’est ce que les puces?

Les puces sont des insectes bruns sans ailes de quelques millimètres, qui possèdent la propriété de pouvoir se faufiler entre les poils des chats et de sauter jusqu’à trente fois leur longueur. Elles vivent une grande partie du temps, cachées dans le pelage de nos compagnons, et se nourrissent de leur sang.

grattage du chatVoici comment vous assurer de la présence de puces: écarter les poils du chat et cherchez leurs traces. Elles sont si rapides que vous n’en verrez peut-être aucune. Mais, vous trouverez leurs excréments, faits de sangs digérés et ressemblant à de minuscules grains de poivre, caractéristique de la présence de puces sur votre animal. Vous pouvez aussi apercevoir de petits points blancs, correspondants à des œufs de puces. Vérifier en particulier la croupe, la queue, les parties génitales et le cou.

Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de puces dans les poils de votre compagnon qu’il n’en a pas ! Soyez vigilants ! En effet, les chats se toilettent si efficacement qu’ils font disparaître les traces laissées par les puces avant que le maître se rende compte de l’invasion.

Une puce pond jusqu’à 100 œufs par jour pendant 3 semaines. Les puces passent leur vie entière sur le chat, dans un cycle constant d’ingestion, d’élimination et de reproduction. Les œufs et les larves de puces peuvent résister jusqu’à 6 mois dans les recoins de la maison ! Les puces constituent un véritable fléau, et leur présence sur vos compagnons est un problème de santé. Ce n’est en aucun cas dû à un manque d’hygiène.

Quels dangers représentent les puces pour votre chat ?

Comme certains humains sont allergiques aux moustiques, certains chats développent une véritable allergie à la suite de piqûres de puces. Cela se traduit généralement par une perte de poils sur la croupe, sous le ventre et sur les flancs, consécutive à un léchage important de ces zones.

Mais, l’allergie aux puces peut se traduire chez le chat par des manifestations plus inhabituelles : boutons rouges sur le crane, croûtes derrière les cuisses ou sur le ventre.

Chez un chat allergique, une seule piqûre suffit à entraîner des démangeaisons pendant 3 semaines. On peut alors suspecter une Dermatite Allergique aux Piqûres de Puces (abrégé DAPP) même si l’on n’observe pas de puces sur l’animal ! En cas de rougeurs ou de démangeaisons persistantes, il est préférable de consulter un vétérinaire.

Les puces sont très souvent porteuses d’œufs de ténia. Votre chat se contamine en avalant une puce lorsqu’il se mordille pour essayer de l’éliminer. Le ténia peut entraîner des troubles digestifs. Sa présence dans l’intestin se manifeste parfois par la présence de « grains de riz » autour de l’anus. Il est préférable de vermifuger les animaux porteurs de puces.

Comment le débarrasser des puces ?

Le secret d’un traitement efficace est de commencer tôt, avant que les puces aient eu le temps de sauter sur votre chat ou d’entrer chez vous.

Si votre chat va dehors, je vous conseille de le traiter à une fréquence trimestrielle.

Pour venir à bout d’un infestation de puces, vous devez traiter tous vos animaux… pas uniquement celui qui va dehors et également votre chat d’intérieur. Découvrez ma sélection de produits antiparasites naturels et efficaces pour votre chat.

 

3ème facteur: La gale d’oreilles chez le chat

C’est une infection très fréquente chez le chat, particulièrement chez les chats vivant en collectivité (élevage, refuges) ou en étant issus. La gale d’oreille est fréquente chez le chaton. Votre chat se gratte les oreilles alors qu’il a pu être en contact avec d’autres animaux récemment ? La gale d’oreille est donc une hypothèse à retenir… Mais de quoi s’agit-il vraiment et que faire ?

Comment reconnaître les symptômes de la gale d’oreilles?

gale-des-oreilles-de-chatVotre chat se gratte souvent les oreilles et secoue éventuellement la tête. Lorsque vous lui grattez la base de l’oreille, le chat tente alors de se gratter avec la patte arrière : on parle de réflexe «auditopodal», assez caractéristique de la gale d’oreilles.

La gale, qui est un parasite dans les oreilles, provoque une inflammation de l’oreille de type otite et se traduit par la production de cérumen en grande quantité de couleur noire et friable.

En examinant l’oreille de votre compagnon, vous apercevrez du cérumen marron foncé, voire noir, en quantité assez importante, relativement sec et friable, et sentir éventuellement une odeur inhabituelle.

 

Le traitement

Si les oreilles sont très sales, il faudra les nettoyer régulièrement avec un produit d’hygiène spécifiquement conçu pour les oreilles des chats (Cliquez sur la fiche « Hygiène des oreilles du chat »).

En parallèle, il faut les traiter avec un produit acaricide (à base de molécules qui détruisent les acariens). Ces produits sont prescrits par votre vétérinaire. En général, ils se présentent sous forme de pommades ou de liquides à mettre dans les oreilles du chat.

Il faut toujours bien respecter la durée de traitement. En effet, même si la gale semble avoir disparu, les produits ne tuant pas les œufs, le traitement doit continuer jusqu’à ce que tous les œufs présents dans l’oreille aient éclos afin d’éviter toute récidive.

Par prudence, mieux vaut traiter les deux oreilles, même si une seule semble atteinte et, en prévention, les autres animaux sensibles (chiens et chats) du foyer.

En bref…

En synthèse, la gale d’oreilles est une maladie très fréquente, particulièrement chez les jeunes chats ou chatons issus de collectivité. Il est très difficile de s’en prémunir car elle est très contagieuse entre les chats et les chiens. Si le chat que vous venez d’acquérir ou votre chat de retour de chatterie se gratte les oreilles, il est possible que ce soit une gale.

4ème facteur: le stress

Tout comme vous, qui pouvez ressentir le stress, votre chat aussi. Il est possible que vous n’ayez pas pensé à cela, car les chats semblent avoir une vie calme et douce. Rien n’est plus loin de la vérité ; les chats peuvent être sujet au stress. 

Comment est ce que le stress se manifeste chez le chat ?

Les effets du stress chez le chat peuvent se ressentir à travers des problèmes physiques tels que des zones où ils perdent leurs poils dus à un grattage ou léchage excessif. Ce grattage, léchage ou mordillement excessifs peut conduire à des blessures voire conduire à des alopécies (absence de poils).

Parfois, la queue est la cible du chat et la lèche sans arrêt. Ce comportement peut dégénérer. Le chat anxieux toujours contrarié, ne supporte plus cette queue qui le fait souffrir (il la blesse en la léchant trop). Il l’attaque au point de la griffer ou de la mordre, ce qui entretient son anxiété et son agressivité vis-à-vis de son propre corps.

Une autre zone peut être concernée par le toilettage excessif conduisant à un pelage. Il s’agit du bas du ventre. En effet, le chat couché ou assis, se passe la langue de manière compulsive sur cette zone qui devient rapidement sans poil. C’est un signe classique de stress chez le chat.

Les solutions

  • Essayer de repérer les changements dans son environnement à l’origine de situations angoissantes ou stressantes pour votre chat. Puis, adapter son environnement pour limiter voire éliminer la source de stress.
  • Les fleurs de Bach n°111. Cela peut aider votre chat à gérer aisément des nouvelles situations, source de stress chez votre chat.
Share

3 thoughts on “Pourquoi votre chat se gratte jusqu’à se blesser?

  1. Jaquier says:

    Bonjour, mon chat se gratte les oreilles avec la patte arrière et secoue sa tete de tans en tans,il ne sort pas pas de contact avec d autre chat les oreils sont propre aucun changement de comportement juste qu il se gratte et depuis plusieurs semaines, si vous pouvez m aidé ca serai super pour lui et moi ,merci bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *