6 phases pour faciliter la cohabitation avec un autre chat

Cohabitation entre 2 chats

Comme les grands félins, le chat n’est pas un animal qui vit en groupe. Contrairement au chien, il n’a pas besoin de vivre avec ses congénères car c’est un animal solidaire. Par nature, les chats ne sont pas des animaux de contact comme les chiens. En effet, il faut savoir que chez un chat adulte à l’état sauvage, les contacts avec ses congénères se limitent en général à des combats et à des accouplements. La présence d’un second chat ne participe donc pas à enrichir son milieu. Bien au contraire, chez certains chats, cela peut être source d’anxiété chez le premier chat qui va se manifester par des troubles du comportement.

Si vous possédez déjà un chat et que vous décidez d’accueillir un second chat, la cohabitation entre les 2 chats peut s’avérer anxiogène et conflictuelle.

Il existe des solutions pour faire cohabiter les 2 chats. Pour cela, il sera indispensable de préparer l’espace vital avant de faire les présentations. La cohabitation pourra plus ou moins bien se passer selon le caractère des 2 chats. Elle pourra être plus ou moins longue. Il faudra que vous soyez patient.

Voici les 6 phases à suivre pour procéder aux présentations en douceur et ainsi faciliter la cohabitation.

Phase 1: Réserver une pièce au nouvel arrivant

Si vous avez déjà un chat, une pièce réservée au nouvel arrivant est indispensable. Tout doit se passer en douceur. Gardez à l’esprit que vous allez introduire le nouvel animal dans le territoire établi de l’autre. Sortir le nouveau chat de son panier au milieu du salon provoquera, à coup sûr, hostilité, panique, terreur, agressivité et éventuellement des blessures.

Amenez le nouveau chat dans un panier que vous placerez dans une pièce qui lui sera réservée. Ouvrez le panier et mettez une friandise à côté et partez. L’animal ne sortira peut-être pas tout de suite mais après votre départ. Il pourra procéder à une première exploration et choisir sa cachette.

Chat et cohabitation

Voici quelques suggestions pour sa première nuit dans son nouveau foyer:

  • Placez le panier dans la pièce et ouvrez-le mais laissez le chat sortir de lui-même. Un chaton jaillira probablement immédiatement du panier, mais un chat adulte peut ne pas oser sortir tout de suite. Même après qu’il en soit sorti, laissez le panier de transport dans la pièce, il servira de cachette.
  • Placez le chat (ou le chaton) dans une pièce de petite taille, calme et chaude. Une trop grande pièce pourrait être source de stress chez l’animal, voire perturber sa prise de repères.
  • N’installez jamais votre chat dans une pièce nue où il se sentira exposé et menacé. S’il n’y a pas de meubles, mettez, par exemple, des cartons avec des serviettes au fond ou des vieux vêtements avec votre odeur (Une semaine avant son arrivée, portez un vieux T-shirt. Imprégné de votre odeur, il rassurera le chat). Cela lui permettra de s’habituer à votre odeur.
  • Adaptez votre intérieur en lui créant une zone pour son petit sanctuaire avec des cachettes. Le fait qu’il puisse se cacher le réconfortera.
  • Rappelez-vous qu’un chat grimpe et explore tout donc, pensez à mettre toutes les choses dangereuses hors de sa portée.
  • Pour l’arrivée d’un chaton, vous pouvez mettre une bouillote (ou une bouteille d’eau chaude) à proximité de son aire de repos ou de son panier pour reproduire la chaleur de son ancienne famille.
  • Enfin, si vous souhaitez lui interdire l’accès à votre chambre, ne commettez surtout pas l’erreur de l’installer dans votre chambre. En effet, le chat doit, dès le début, comprendre que des pièces de la maison lui sont interdites.
     

Phase 2: Laissez le miauler

Au cours de cette première nuit, même si le chat miaule et que ses miaulements sont attendrissants, laissez le pleurer. Épuisé, il s’arrêtera et se réfugiera dans le carton près de la source de chaleur, au contact de votre odeur.

Phase 3: Conduisez-vous normalement vis-à-vis de votre premier chat

Votre premier souci concerne le chat que vous avez déjà. Il peut s’être rendu compte de l’étranger sur son territoire et se trouver derrière la porte à feuler. Par conséquent, conduisez-vous normalement. Laissez éventuellement tomber une friandise par terre. Vous pouvez également procéder à une séance de jeu. Il se peut qu’il vous ignore, qu’il ne s’intéresse à rien d’autre que ce qui se trouve derrière cette porte fermée, la reniflant voire même en feulant ou en grognant. Ne vous inquiétez pas, ce sont des réactions normales.

Chat et cohabitation

Lorsque vous rentrez dans la pièce sanctuaire du nouveau chat, essayez d’être discret pour que le premier chat ne s’installe pas derrière la porte.

Phase 4: Faîtes découvrir l’odeur de l’autre en douceur

La phase suivante des présentations concerne l’odeur. Il vous faudra une paire de chaussette. Enfilez une chaussette sur votre main et caressez le nouveau venu pour imprégner le tissu de son odeur, en insistant sur son visage, en particulier sur les côtés de la bouche (le chat appréciera sans doute les caresses). Une fois la chaussette imprégnée, déposez-la dans le territoire du premier chat. Utilisez la deuxième chaussette pour capturer l’odeur du premier chat en procédant de la même manière, puis déposez-la dans la pièce du nouveau venu. Cela permet aux 2 chats de se familiariser avec leurs odeurs respectives, sans se sentir menacés. Il vous faudra peut-être procéder aux échanges d’odeur à plusieurs reprises en changeant de chaussettes à chaque fois.

Après que chaque chat ait examiné la chaussette, récompensez-le d’une friandise ou d’une séance de jeu pour que l’expérience se termine d’une note positive.

Cette phase permet aux deux chats de se familiariser avec l’odeur de l’autre dont le but est d’accepter l’odeur de l’autre.

Phase 5: Procédez à un échange de pièces

Une fois l’échange de chaussettes bien engagé, vous pouvez procéder à un échange de pièces. Laissez votre premier chat examiner le sanctuaire du nouveau chat et celui-ci découvrir le reste de la maison sans qu’ils se croisent. Cela leur permet de se familiariser plus encore avec leurs odeurs, notamment celles de leurs caisses respectives. Une séance d’une heure par jour suffit à ces visites. Poursuivez-les pendant environ une semaine, une à deux fois par jour. Maintenant, si tout se passe bien et que votre premier chat ne réagit plus à la nouvelle odeur, vous pouvez entrouvrir la porte du sanctuaire. Gardez à portée de main de quoi détourner l’attention des 2 chats (Friandises ou bout de viande de poulet par exemple s’ils sont particulièrement intéressés par la nourriture). Cela amènera les 2 chats à associer des éléments positifs à leur présence mutuelle.

Si l’un d’entre eux paraît agressif, placez un obstacle ou des barrières d’enfants devant la porte. De cette façon, les chats peuvent s’observer et se sentir sans possibilité de s’attaquer. Et laissez-les évoluer à leur rythme sans vous immiscer.

Quand vous donnez au nouveau venu la liberté de la maison, laissez le sanctuaire en place et en l’état un certain temps, pour qu’il ait un refuge en cas de tensions anciennes.

Phase 6: Aménagez l’espace vital pour deux chats

Cette phase est essentielle pour une cohabitation réussie.

Disposez de 2 caisses à chat dans des endroits éloignés l’un de l’autre. En effet, si votre chat est d’humeur combative, il pourra aller ailleurs. Examinez soigneusement votre maison pour vous assurer que, chaque animal disposera d’un espace suffisant. N’ayez pas qu’un seul perchoir de fenêtre, qu’un seul bol de nourriture, qu’un seul bol d’eau, …

Aucun chat ne devrait être contraint à partager contre son gré caisse, bol de nourriture, griffoir, couche ou jouet.

Idéalement, il vous faudra autant de bol de nourriture, d’eau, de litière et de perchoir que vous avez de chats, ou presque.

Chats et cohabitation

Si vous suivez mes conseils et introduisez le nouveau chat en douceur dans l’environnement du premier chat, la cohabitation se passera bien. Vos deux chats deviendront inséparables.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *