Phéromones de synthèse pour Chat: Miracle ou arnaque commerciale!?!

Phéromones de synthèse pour chat: miracle ou arnaque commerciale

Voyage en voiture, déménagement, cohabitation avec un autre animal… autant de situations pouvant être source de stress chez le chat.

L’animal risque de développer des comportements adaptatifs, faire preuve d’agressivité ou encore se prêter à des détériorations (marquage urinaire, griffades, …). Dans de telles situations, les vétérinaires ou internet nous recommandent l’utilisation de phéromones de synthèse.  Ces phéromones de synthèse, certifiées « apaisantes » et idéales pour le bien-être de l’animal, l’aide t-il vraiment à mieux faire face aux changements de son environnement et aux situations génératrices de stress.

Mais, est-ce aussi efficace que le laisse sous-entendre le packaging? Quelles en sont les conséquences sur l’animal? Quels en sont les effets?

Pour répondre à toutes ces interrogations, il est important de rappeler la nature animale du chat, puis, de présenter le rôle des phéromones naturelles que le chat sécrète et enfin, d’expliquer comment les phéromones synthétiques sont perçues par le chat. Enfin, des témoignages de consommateurs vous seront présentés pour mieux comprendre les effets des phéromones de synthèse sur votre animal.

Quelle est la nature du chat?

Bien que, dans nos foyers, plusieurs chats puissent cohabiter sous le même toit, le chat n’est pas un animal qui vit en groupe à l’état naturel. Contrairement au chien, il n’a pas besoin de vivre avec ses congénères car c’est un animal solidaire. Sa structure sociale repose sur le sens du territoire. Dans la nature, le chat non domestiqué est un chasseur solitaire et territorial. Par un comportement instinctif agressif, il va défendre et protéger son territoire de l’intrusion de congénères dont le but est d’éliminer la concurrence qui pourrait lui dérober ses vivres.

Marquage urinanire du chat

Pour signaler sa présence et l’occupation du territoire, le chat va déposer de nombreux marquages urinaires (marquage horizontal).

Il existe, bien entendu, des chats plus sociables (moins en clin à la défense de leur territoire) que d’autres qui ne rentreront pas systématiquement en conflit avec d’autres chats afin de se préserver physiquement.

b

a

b

c

Chat agressifLa cohabitation entre chats peut donc s’avérer complexe voire conflictuelle.

La présence d’un second chat sur son territoire peut ne pas participer à enrichir son milieu. Bien au contraire, chez certains chats, cela peut être source d’anxiété chez le premier chat qui va se manifester par des comportements adaptatifs.

Le voyage en voiture ou le déménagement peut être aussi anxiogène car l’animal perd tous ses repères (ses marquages olfactifs).

Qu’est ce que les phéromones naturelles émises par le chat?

Les phéromones naturelles émises par le chat sont des substances chimiques sécrétées par le chat lui-même pour s’orienter et agir en interaction avec son environnement proche. Cela lui permet de communiquer au sein de son espèce.

On différencie deux types de phéromones :

  • Les phéromones émises quand l’animal est serein et se frotte aux gens. Elles sont aussi appelées « phéromones de l’amitié ».

Le chat dépose ses phéromones faciales sur les objets par frottement de la face. Les surfaces ainsi balisées et marquées sont reconnues par le chat comme des endroits familiers, apaisants et sécurisés/sécurisants. Ce marquage transmet un message de bien-être au chat. D’ailleurs, lorsqu’il perçoit des phéromones, il dresse la tête, ouvre partiellement la bouche et reste ainsi immobile quelques secondes. Ce comportement particulier est appelé « Flehmen« . 

Marquage olfactif

  • Les phéromones que l’animal dépose sur les objets, dites « phéromones d’environnement« . Il s’agit des phéromones utilisées pour le marquage territorial, pour intimider les agresseurs.

Marquage olfactif

Ces phéromones naturelles, déposées par l’animal sont des phéromones uniques et individuelles qui correspondent à sa propre odeur. Il a un effet apaisant et tranquillisant pour l’animal.

Qu’est ce que les phéromones de synthèse dites apaisantes du commerce?

1. Comment le chat les perçoit-il?

Les phéromones synthétiques vendus dans le commerce ne sont donc pas produites par votre animal. Le chat ne pourra donc pas les percevoir comme siennes. Il va donc les percevoir comme étrangères, c’est à dire appartenant à un autre chat. Par conséquent, il va croire qu’un autre chat est sur son territoire.

Et c’est là tout le problème. En diffusant ou en vaporisant les phéromones synthétiques pour son bien-être, vous accentuez le problème de l’animal. En effet, en vaporisant ces phéromones , vous faîtes croire à votre chat qu’un intrus a pénétré sur son territoire et a même osé le marquer (sensation d’intrusion étrangère sur son territoire). Sans le savoir, au lieu de l’apaiser, vous accentuez ses frustrations et son stress. Percevant une odeur étrangère non tranquillisante et non apaisante, le chat, plus anxieux, va devenir soit malpropre en déposant un marquage urinaire sur cette nouvelle odeur pour la recouvrir, soit plus agressif, soit amorphe pour éviter d’entrer en conflit avec le chat invisible.

Au lieu de solutionner le problème, vous rendez votre chat encore plus anxieux et vous aggravez la situation en diffusant des phéromones étrangères sur sa propriété. Bien que recommandés par les vétérinaires, l’utilisation de ces types de produits est à proscrire pour le bien-être et l’équilibre mental de votre animal.

 

2. Miracle ou arnaque commerciale

Comme vous l’avez compris, les phéromones de synthèse employés sont différentes  de celles que votre chat produit. Elles ne seront pas siennes. Elles ne seront pas reconnues par votre animal. Bien au contraire, reconnues comme étrangères,  l’emploi de phéromones de synthèse aura des effets néfastes prouvés comme:

  • Accentuation de son agressivité surtout quand l’individu est très prompt à défendre son territoire.
  • Malpropreté alors que le chat était propre. Ce comportement est normal. Les zones pulvérisées avec les phéromones de synthèse sont perçues par l’animal comme le marquage d’un congénère intrus. Il tente donc de couvrir ces phéromones étrangères de sa propre odeur, car il est chez lui et veut le faire savoir.
  • Perte de confiance de l’animal, chat soumis, chat devenant apathique, amorphe, …
  • Frustration

Pour certains chats hyper-sociables en manque de confiance, ressentir la présence « apaisante » d’un autre félin peut les rassurer. Mais, l’effet ne dure pas, car ce fameux chat « rassurant » est invisible et il ne peut pas avoir d’interactions avec lui. Pour ces chats, il vaudrait donc mieux leur apporter un réel compagnon bienveillant ou poursuivre les interactions humaines bénéfiques à son bien-être et à sa prise de confiance car à moyen terme, il peut ensuite survenir une frustration de ne pouvoir interagir avec ce copain introuvable.

Quelques témoignages de consommateurs

A la lecture des avis des consommateurs, je vous donnerais mon observation de la situation vous expliquant pourquoi dans certaines situations, le produit a semblé apporter un mieux pour le propriétaire et pourquoi dans d’autres situations, le produit n’a montré aucun effet.

Témoignages de propriétaire pensant avoir résolu le problème

« Mon chat était malpropre. Le vétérinaire m’a conseillé F…. et depuis, tout est rentrait dans l’ordre. »

Cette situation est assez fréquente. Cela nous énerve, nous stresse. Par conséquent, on dispute et on punit ce vilain chat qui nous empoisonne la vie. La situation se dégrade et devient plus supportable. On se rend chez le vétérinaire ou sur internet et on nous explique que notre chat exprime un mal-être. Il vous recommande d’acheter des phéromones apaisantes pour le rassurer. L’ex « vilain minou » se transforme alors pour nous en « pauvre minou » : notre comportement s’adoucit par compassion et la certitude d’une amélioration rapide de la situation grâce au produit nous calme.

En réalité, le chat retrouve une atmosphère plus sereine, moins conflictuelle et moins stressante. Il cesse alors d’uriner partout. Dans ce cas, ce n’est pas le produit qui a agi, mais uniquement notre attitude ! (effet placébo).

Ce soulagement ressenti permet un retour à la normale pour le propriétaire, mais ne règle pas le problème de base, qui avait poussé le chat à uriner hors du bac … Les risques de récidive sont donc importants.

« J’ai adopté une chatonne à l’âge de 6 mois et ses 2 premières semaines ont été difficiles. (…) On m’a conseillé F ….. et un protocole de bien-être. Après quelques jours, elle a complètement changé, elle est épanouie, très joueuse et câline ! »

La réponse est donnée dans le message : Comme précédemment, la propriétaire a mis en place un « protocole de bien-être », qui était suffisant, sans la dépense pour l’achat du produit…

Témoignages où les phéromones de synthèse ne résolvent pas réellement le problème

« Mon chat urine à différents endroits de la maison. J’ai donc acheté le diffuseur et le spray. Mais il a tendance à uriner par-dessus les endroits vaporisés au F…… !!! »

Ce comportement est tout à fait normal, vu qu’il perçoit les endroits pulvérisés au F… comme le marquage d’un congénère intrus. Il tente donc de couvrir ces phéromones étrangères de sa propre odeur, car il est chez lui et veut le faire savoir.

« J’ai noté aucun effet sur mes deux chats qui étaient tous deux stressés de vivre ensemble. C’est passé avec le temps mais pas avec le F……. Aucun effet pour les voyages non plus ni pour les marquages urinaires. »

Dans cette situation où le problème vient de la cohabitation, le produit n’a pas résolu le souci. C’est le temps qui a permis aux 2 chats de se tolérer et de s’adapter à la situation nouvelle.

Témoignage où le produit est une arnaque

« Mon chat urinait partout. Et, depuis que j’ai branché le F…, il s’est arrêté ! Mais, dès que le produit est vide, il recommence… ».

C’est tout à fait logique d’en conclure que le produit est efficace. Cependant, dans cette situation, la chat a préféré céder son territoire au chat invisible et éviter d’entrer en conflit. Certains chats sont même morts de trouille et ne marquent plus le territoire par peur d’être attaqués s’ils osaient marquer. Ils peuvent ressentir une peur constante de rencontrer l’intrus. Puis, quand le chat ne perçoit plus le produit, il en déduit que l’autre félin est parti. Il tente de reprendre possession du territoire par ses marquages urinaires, traduisant une reprise de confiance. Et c’est là que le propriétaire remet du produit. C’est le cercle vicieux sans oublier les effets néfastes pour le chat.

Témoignages où simplement le temps a fait son œuvre:

 

« Le diffuseur F…… m’a permis de déménager sans trop de problème pour ma minette. Je recommande sans hésitation ! »

« J’ai testé ce produit sur mes chats qui étaient un peu nerveux suite à l’arrivée de bébé et cela a très bien fonctionné ».

« Au bout de trois jours, mes deux chats s’entendaient à merveille, se faisaient des câlins et dormaient ensemble. »

« j’ai installé spray et diffuseur F… dans le nouvel appartement 72h avant le déménagement. En moins de 3h, il se baladait dans son nouveau territoire. 24h après il était chez lui comme si de rien n’était. »

Dans ces différentes situations, il est fort à parier que la durée d’adaptation ait été la même, voire même plus rapide sans le produit. Heureusement que ces chats ne semblaient pas trop sensibles à la sensation de présence d’un autre congénère, sans quoi de réels soucis auraient pu survenir, comme dans les cas en-dessous:

« La vaporisation de F… les rendait agressifs….. l’effet contraire attendu… ».

« Quelques heures après avoir branché le diffuseur, mes chats se sont transformés en tigres fous furieux « 

«Depuis que les diffuseurs sont branchés, cela n’a calmé aucun des chats mais j’ai même l’impression qu’ils sont encore plus agressifs « 

Cas particulier où cela a réellement fonctionné

« Mes trois minettes se sont tolérées grâce à ce produit ».

Dans le cas de cohabitation avec plusieurs chats, le fait de faire croire aux chats de la maison qu’un individu étranger soit passé sur leur territoire a poussé les félins résidents à resserrer leurs liens pour se liguer contre l’intrus : ils ont ainsi créé une sorte de coalition anti-intrus. Mais, c’est que leur entente d’avant n’était pas si difficile que cela, sans quoi ça n’aurait pas marché. Les cas d’augmentation des tensions à cause du stress causé par l’utilisation de ce produit sont plus fréquents que les cas de rapprochement, c’est donc un peu la roulette russe.

Conclusion

De part la nature même du chat (animal territorial), je déconseille vivement l’utilisation de phéromones de synthèse dans vos foyers car celles-ci sont perçues par votre chat comme celles d’un félin intrus.

Bien que certains utilisateurs semblent être satisfaits du résultat, ces résolutions miraculeuses restent rares avec un effet bénéfique temporaire (non durable dans le temps) et des effets  secondaires indésirables certains comme la perte de confiance voire une agressivité accrue. L’utilisation de ces substances peuvent même conduire à des aggravations de la situation plutôt qu’à une amélioration.

Ne soyez pas dupe, ces sociétés qui commercialisent ces produits cherchent avant tout le profit, au delà même du bien-être et de l’équilibre de nos animaux.  Ces firmes développent ces produits  pour répondre à notre nature anthropomorphique et non au besoin de l’animal.

Ces sociétés exploitent , en premier lieu,  le lien affectif qui vous unit à l’animal car vous aimez votre animal et vous recherchez son bien-être. En achetant ces produits, cela rassure votre nature humaine. Cela répond à la représentation que l’homme se fait du monde ( en accord avec son paradigme – manière dont il voit le monde). Malheursement, cela va à l’encontre des vrais besoins de votre animal.

Dans le cas de comportements félins gênants, je vous conseille plutôt de vous tourner vers un comportementaliste animalier formé à la compréhension des troubles comportementaux chez le chat. La connaissance de la nature du chat domestique associée à la psychologie animale et à l’observation de votre chat dans son environnement lui permettront de vous proposer des solutions adaptées et individualisées pour résoudre ces comportements indésirables. A long terme, il vous sera moins couteux de consulter un comportementaliste animalier qui sera vous accompagner pour mettre en place des solutions durables  plutôt que de dépenser près de 30€ chaque mois dans un produit aux effets indésirables démontrés pour votre chat.

Dans des situations pouvant être anxiogènes pour votre chat, vous pouvez aussi essayer la cataire (Nepeta Cataria ou catnip). Cette plante aromatique,  contenant une substance appelée népétalactone, qui stimule la zone du plaisir du cerveau chez le chat et provoque un sentiment d’extase, pourra permettre à votre chat de surmonter des situations difficiles, s’il en est sensible (pour en savoir plus, lisez l’article sur les bienfaits de l’herbe à chat).

Pour mieux comprendre votre chat et répondre à ses besoins vitaux, téléchargez gratuitement mon ebook. Il vous délivrera pleins d’astuces pour une vie harmonieuse réussie.

Likez et partagez mon article s’il vous a été utile.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *